Méthodes et résultats du projet

La méthodologie climatique originale d’AP3C

Avec l’appui d’un climatologue, AP3C a développé une méthode climatique originale, permettant aux acteurs du Massif central de disposer de projections fines et précises des indicateurs climatiques et agro-climatiques à l’échéance 2050.

En effet, plutôt que d’utiliser les résultats de la modélisation physique globale du climat, zoomés sur le territoire du Massif central, AP3C a conçu et utilisé des projections climatiques locales, de nature statistique, via un générateur stochastique de temps spécifique.

L’intérêt de cette démarche est de donner aux acteurs locaux et aux agriculteurs toutes les informations nécessaires, exploitation par exploitation et sur un pas de temps resserré, pour une adaptation des pratiques culturales et des systèmes agricoles du Massif central à moyen terme.

Pour en savoir plus

Méthode climatique

Annexes

L’approche climatique

Les évolutions climatiques attendues en 2050

L’expertise climatique a établi un ensemble de projections jusqu’à l’horizon 2050 à partir de l’analyse de l’évolution d’un certain nombre de paramètres météorologiques (températures, précipitations, évapo-transpirations potentielles –ETP), au pas de temps quotidien sur la période 1980-2015 et sur l’ensemble du Massif central. Plus de 3 millions de données issus d’une centaine de stations Météo-France du Massif central ont été observées, homogénéisées et analysées.

Ces projections permettent d’appréhender de manière détaillée les évolutions climatiques attendues sur le territoire.

Le projet AP3C produit ses propres projections climatiques et agro-climatiques jusqu’à l’horizon 2050 en mobilisant les données d’une centaines de stations météos réparties sur le Massif central
Le projet AP3C produit ses propres projections climatiques et agro-climatiques jusqu’à l’horizon 2050 en mobilisant les données d’une centaines de stations météos réparties sur le Massif central

La synthèse climatique présente les résultats relatifs aux températures moyennes, aux précipitations, à l’évapotranspiration potentielle (ETP) et au Bilan Hydrique Potentiel (BHP). Des focus sont proposés sur certains départements. Les fiches résultats pour chaque département sont disponibles dans la section Approche Agronomique.

Pour en savoir plus

Evolution climatique en cours

Documents complémentaires

Les cartes climatiques et agro-climatiques

La collaboration entre expertise climatique et géographique a permis au projet de produire 150 cartes du Massif central au pixel 500 m, représentant la majorité des indicateurs climatiques et agro-climatiques.

L'approche agronomique

Une analyse de l'impact et des pistes d'adaptation à mettre en œuvre face au changement climatique

L’objectif de cette approche est de proposer des adaptations de pratiques à l’échelle parcellaire. Des indicateurs Agro-Climatiques (IAC) ont été produits grâce à l’expertise climatique de notre climatologue et l’expertise agronomique des conseillers référents des chambres d’agriculture partenaires. Ces IAC permettent donc de traduire l’information climatique en une information agronomique et ainsi de mieux comprendre l’impact du changement climatique sur l’agriculture de notre territoire.

30 indicateurs agro-climatiques ont été produits à l’échelle du Massif central. Depuis 2021, 55 nouveaux indicateurs, dits agro-pédo-climatiques (IAPC) ont été développés, prenant cette fois en compte la diversité des types de sols présents sur notre territoire (45 mm, 75 mm et 120 mm).

Pour en savoir plus

Résultats agronomiques

Les cartes climatiques et agro-climatiques

Approche système

Quels leviers d’adaptation pour quel système et sur quel territoire ?

L’approche systémique a pour ambition d’étudier l’impact du changement climatique à l’échelle de l’exploitation dans sa globalité. L’objectif de cette approche système est de scénariser l’évolution d’un certain nombre de cas types à l’horizon 2050. Dans AP3C, cette expertise est la combinaison d’une approche dite « de terrain » valorisant l’expérience des agriculteurs, et d’une approche « à dire d’experts », conduite en partenariat avec les instituts techniques et qui fait appel, entre autres, aux techniciens des Chambres d’agriculture, aux ingénieurs références des Chambres d’agriculture et aux animateurs réseaux de l’IDELE.

En 2021, grâce à l’expertise des conseillers agricoles et des ingénieurs références des chambres d’agriculture partenaires, le travail de scénarisation a été approfondi en combinant plusieurs leviers d’adaptation. Les résultats de ce travail seront à découvrir prochainement 

Documents à télécharger

Autres résultats

Publication des résultats

Les résultats du projet bénéficiant de l’aide seront mis gratuitement à la disposition de toutes les entreprises qui exercent des activités dans le secteur ou le sous-secteur agricole et forestier particulier concerné. Tous les résultats ne peuvent pas être publiés sur Internet du fait du volume des données, mais ils seront disponibles sur demande de toutes les entreprises qui exercent des activités dans le secteur ou le sous-secteur agricole et forestier particulier concerné.