Animation de la lutte contre le Campagnol terrestre

Le SIDAM s’implique dans l’animation et la coordination de la lutte contre le Campagnol terrestre auprès des acteurs du Massif central.

Contexte

Depuis les années 1970, les pullulations de campagnols terrestres, aussi appelés rats taupiers, se sont accrues et entraînent des dégâts très importants sur les prairies du Massif central.

Pertes de fourrages en quantité et en qualité, avec des répercussions sur la qualité des produits animaux, l’équilibre floristique des prairies et la santé humaine. Ces pertes de fourrages provoquent de grandes difficultés pour l’alimentation des troupeaux et occasionne des surcoûts que les exploitations ne sont pas en mesure de prendre en charge.

Dans ce contexte, la lutte contre ce ravageur s’avère nécessaire pour limiter les pullulations de façon durable.

© Yannick CHAVAL

Objectifs

Face à la problématique des campagnols terrestres, les objectifs poursuivis par les professionnels du Massif central et l’ensemble des acteurs sont les suivants :

Mise en œuvre des outils actuellement disponibles pour la lutte collective

Lancement de programmes de recherche pour des moyens de lutte innovants et efficients

Réalisation de nouvelles expérimentations directement sur les exploitations

Indemnisation des dégâts

Pour en savoir plus, voir la page sur la gestion des risques sanitaires

Le SIDAM s’implique dans l’animation et la coordination de la lutte contre le campagnol terrestre auprès des acteurs du Massif central pour permettre :

  • Généralisation des actions sur le Massif central

    Une meilleure efficacité de la lutte avec la généralisation des actions sur le Massif central, réduisant ainsi le risque de propagation et une meilleure maîtrise des populations.

  • Coordination des expérimentations et transfert des méthodes

    Une amélioration plus rapide des moyens de lutte par la coordination des expérimentations et le transfert des méthodes probantes sur l’ensemble du Massif.

  • Développement de nouvelles méthodes de lutte

    Le développement de nouvelles méthodes de lutte en adéquation avec les attentes du terrain par le suivi des programmes de recherche.

Résultats

Les nouvelles de la recherche

Le programme de recherche qui travaille sur les causes du déclin est actuellement en période de piégeage sur les parcelles suivies dans le secteur de Rochefort-Montagne, qui avait connu de fortes abondances de campagnols en 2017-2018.
Les résultats de ce piégeage montrent une nette diminution des effectifs de campagnols entre mars et octobre 2019 (période de reproduction des animaux).
Ces données sont corroborées par les observations qui ont été réalisées sur le même secteur durant la semaine du 14 octobre via l’application mobile de surveillance de VetAgroSup.

Le lien ci-après vous permettra d’accéder aux résultats en cours du projet de recherche :

http://demographie-campagnol.vetagro-sup.fr/index.php/category/blog/

1 – Clôture du programme quinquennal FREDON-FC-CE “Communautés bactériennes et déclin des populations de campagnol terrestre” : https://zaaj.univ-fcomte.fr/spip.php?article113

2 – Publication dans Scientific Reports d’un article fondé sur un suivi de 17 ans : Les pullulations de rongeurs affectent l’agriculture européenne depuis des siècles, mais le détail de leurs causes sont encore très mal connues. La modélisation et des études de terrain suggèrent que les modifications des paramètres de reproduction sont en partie responsables de la dynamique de population observée dans certains systèmes de pullulation cyclique. Une publication dans Scientific Reports portant sur une série chronologique de 17 ans montre que ce n’est pas le cas dans les prairies permanentes de la Zone atelier Arc jurassien. https://zaaj.univ-fcomte.fr/spip.php?article112

Actualités Massif central

Partenaires

Contact

Aude AGENIS-NEVERS
Chargée de mission Animation de la lutte contre le Campagnol terrestre