Les prairies du Massif central, un atout économique pour construire des systèmes d'élevage performants

Mieux connaître les prairies du Massif central pour répondre aux défis de l’agriculture du territoire en optimisant la valorisation micro-économique (exploitations) et macro-économique (filières) de nos prairies.

Contexte

Les prairies, représentant 2/3 de la SAU du Massif central, peuvent être considérées comme une ressource identitaire de notre territoire. Ces prairies se présentent sous une très grande diversité, héritage d’une large variété de conditions pédoclimatiques et de pratiques agricoles et source d’une large gamme de services.

La connaissance des prairies du Massif central est indispensable pour répondre aux défis auxquels l’élevage est confronté :

Eco Friendly Freepik

Economie

Sécuriser les systèmes fourragers, impératif économique de la durabilité des exploitations de notre territoire.

hill

Territoire

Transformer la ressource herbe en un support de différenciation en terme de qualité des produits et renforcer leur ancrage sur notre territoire.

planet-earth-Freepik

Environnement

Assurer les services environnementaux propres à nos territoires en termes de biodiversité, qualité de l’eau, stockage du carbone et gestion des paysages.

Des études ont déjà été menées sur la diversité des prairies notamment au sein des systèmes laitiers AOP, filière qui a initié la formalisation d’une typologie multifonctionnelle des prairies. Le positionnement d’AEOLE sur l’ensemble des systèmes d’élevage et dans la continuité de ces projets est un critère de sécurisation et nous permettra de mettre en œuvre des méthodes innovantes de transfert des outils et leur intégration à l’échelle des territoires et des filières.

Mieux connaître les prairies du Massif est une voie pour répondre à ces défis en optimisant la valorisation micro-économique (l’exploitation agricole) et macro-économique (les filières dans les territoires) de nos prairies.

Objectifs

AEOLE a donc 3 objectifs qui viennent répondre aux défis que doit relever l’agriculture :

  • Une meilleure utilisation des prairies et de la ressource herbe dans les exploitations

  • La construction d’un lien entre herbe et produits agricoles permettant une différenciation jusque dans l’assiette du consommateur et la création de valeur ajoutée

  • La préservation de la ressource herbe, de sa biodiversité, des aménités et services rendus

La finalité du programme est le développement d’une gamme d’outils opérationnels pour accompagner l’adaptation des systèmes d’élevage du Massif central dans une optique de durabilité, reposant sur une efficience économique, une qualité environnementale et une vitalité des territoires.

Plan d'actions

L’herbe et la prairie représentent un socle commun de l’élevage en zone de moyenne montagne. C’est un potentiel à valoriser pour gagner en autonomie. En effet, la diversité des types de prairies rencontrées à l’échelle du Massif central permet de valoriser les complémentarités entre parcelles au sein d’une exploitation ou d’un territoire.

Pour cela, il est nécessaire de caractériser la diversité prairiale et d’organiser les connaissances pour les rendre accessibles. Ce travail préliminaire a été réalisé et synthétisé dans une « typologie des prairies du Massif central »  (Hulin et al., 2011, document original téléchargeable sur prairies-aoc.net/).

Phase 1 : acquérir des connaissances et des références sur les prairies du Massif central

La phase 1 du projet AEOLE a pour objectif de compléter cette typologie en caractérisant de nouveaux types de prairies couvrant des milieux plus humides, ou des causses. Cela permettra d’élargir le domaine de validité de l’outil à des élevages mixtes ou allaitants. Pour cela un réseau de 47 parcelles a été constitué qui venant s’ajouter aux 92 parcelles précédentes, permet de couvrir une large partie du territoire du massif. Cela nous a permis d’acquérir des connaissances sur la végétation (description de la flore du point de vue botanique et écologique), le potentiel agronomique des prairies (production de biomasse en rendement et valeur nutritive) la nature du sol (horizon de surface). Ces informations ont été complétées par une enquête sur les pratiques culturales. Sur 2016 et 2017, c’est ainsi 282 échantillons de végétation qui ont été collectés par les partenaires des chambres d’agricultures et analysés au sein des laboratoires de l’INRA.

51 parcelles suivies dans 6 départements durant 2 ans

  • Relevés de végétation
  • Analyses agronomiques à 3 périodes clés
  • Analyses de sol
  • Enquêtes auprès des agriculteurs

Un consortium d’experts

  • Impact des prairies sur la qualité des produits à base d’herbe
  • Développement d’indicateurs synthétisant les liens prairies/produits

Phase 2 : Création et diffusion d'outils de gestion et valorisation de connaissances

settings-Vectors Market

Mise à jour de 2 outils opérationnels issus du CASDAR Prairies AOP

  • Une typologie : connaissance des prairies pour l’optimisation des usages

  • Un outil DIAM : analyse de la cohérence du système d’exploitation

presentation-Pause08

Maitrise et utilisation des outils et connaissances

  • Un jeu pédagogique : apprendre les services rendus par les prairies en jouant

  • Des modules de formations : supports mobilisables pour la formation de formateurs

thinking-freepik

Diffusion large des résultats du projet

  • Grand public, entreprises et filières : « valoriser les spécificités des prairies du Massif central »
  • Agriculteurs, techniciens et formateurs : « diffuser et promouvoir des outils de gestion des prairies »

Les livrables

La typologie des prairies du Massif central

Rassembler des connaissances sur la diversité des prairies du Massif central afin de fournir un conseil précis pour une utilisation adaptée au type de prairie dans un objectif de triple performance économique, sociale et environnementale.

Un outil de diagnostic multifonctionnel (DIAM2)

Conduire un triple diagnostic appréciant les compromis entre production, environnement et qualité des produits pour proposer un conseil individuel adapté à la stratégie de chaque exploitant.

AEOLE, le jeu pédagogique

Disposer d’un outil pédagogique interactif assurant la diffusion des concepts de “services rendus” par la diversité des prairies. Ce jeu doit permettre la mise en application des outils de conseil et leur discussion dans des formations collectives.

Des modules de formation

Se munir de modules de formation permettant aux référents de maîtriser autant les sorties et applications des différents outils de gestion des prairies que leur mise en œuvre sur le terrain ainsi que leur diffusion.

La typologie des prairies du Massif central

Entre 2008 et 2012, le programme de recherche-développement « Prairies AOP » a conduit à la réalisation d’une première typologie multifonctionnelle des prairies des zones AOP. Face aux enjeux croissants de durabilité des systèmes agricoles rencontrés par les éleveurs, le développement de la typologie et des outils de diagnostic de l’autonomie fourragère des exploitations s’est poursuivi dans le cadre d’AEOLE.

Des connaissances sur la diversité des prairies du Massif central ont été rassemblées pour adapter et élargir les outils à l’ensemble du Massif et à d’autres types de production que les systèmes bovin laitier. La typologie des prairies du Massif central regroupe ainsi en un seul document l’ensemble des informations nécessaires aux agronomes, écologues et techniciens, pour conseiller précisément les exploitants dans leur recherche d’utilisation adaptée et durable des ressources en herbe.

La typologie des prairies du Massif central contient :

  1. Une clé de détermination basée sur des critères simples pour une détermination rapide sans connaissances botaniques avancées.
  2. Une fiche descriptive par type synthétisant les conditions agro-écologiques (le milieu et les pratiques de l’éleveur) ; la composition de la végétation, les valeurs agricoles et environnementales ; les services agricoles ; les services écologiques et environnementaux ; les services pour la qualité des produits ; la dynamique des types pour anticiper les évolutions possibles d’un type de prairie à un autre sous l’effet des pratiques.
  3. Des annexes présentent de manière plus détaillées la méthodologie générale de construction de l’ouvrage, les notices complètes des fiches et des documents de synthèse des types. Bientôt disponibles.

La typologie des prairies du Massif central

Les annexes

Le diagnostic multifonctionnel du système fourrager

L’outil DIAM2 fait suite au premier DIAM développé dans le cadre du CASDAR Prairies AOP. Dans AEOLE, il a été étendu à l’ensemble des départements engagés dans le projet et dans les différentes filières d’élevage de ruminants du Massif central.

DIAM2 assure le lien entre la diversité des prairies permanentes, le fonctionnement technique des exploitations, les enjeux écologiques et la qualité des produits issus des exploitations d’élevage. Il permet ainsi de proposer un conseil individuel adapté à la stratégie de chaque exploitant.

L’outil peut évoluer avec le temps. Les concepteurs du DIAM ne s’engagent pas fournir automatiquement une version actualisée de l’outil. Il appartient donc à chaque utilisateur de s’assurer que la version dont il dispose est bien la dernière. En cas de dysfonctionnement, merci de nous écrire en précisant la version utilisée et en décrivant le plus précisément le problème rencontré. Vous souhaitez contribuer à améliorer le DIAM ? Faites nous part de vos suggestions !

AEOLE, le jeu sérieux

AEOLE le jeu est destiné à sensibiliser les acteurs aux défis sociétaux que rencontrent les systèmes d’élevage de moyenne montagne. Il vise à améliorer la connaissance des grands types de prairies naturelles du Massif central et la compréhension du fonctionnement des systèmes herbagers, de leurs atouts et services rendus à la société.

AEOLE le jeu s’adresse principalement aux conseillers et formateurs agricoles, aux professeurs et étudiants de l’enseignement agricole. Modulable, le jeu s’adapte aux différents publics visés (lycées, agriculteurs, techniciens, …) et à un panel varié d’objectifs pédagogiques spécifiques.

Les modules de formation

Les modules de formation sont à destination principale des conseillers pour leur permettre de maîtriser les sorties et applications des différents outils de gestion des prairies ainsi que pour aider à la diffusion et la mise en œuvre des outils issus d’AEOLE sur le terrain.

Témoignages

Aujourd’hui les solutions toutes faites n’existent plus. Nous avons besoin d’outils pour mieux appréhender toute la complexité de nos exploitations dans leur territoire et construire avec nos conseillers la meilleure stratégie à mettre en place. C’est pour cela que les Chambres d’agriculture du Massif central se sont engagées dans le projet AEOLE aux côtés de l’INRA, du CBN Massif central et du Pôle AOP Massif central. L’enjeu était d’allier la technicité et la connaissance du terrain des conseillers des Chambres à l’expertise de spécialistes. La co-construction de la Typologie, du Diagnostic Multifonctionnel et des Modules de formation est une réussite en soit.

Christine VALENTIN

présidente de la Chambre d'agriculture de Lozère

Les outils développés dans le projet AEOLE m’ont permis de mieux prendre en compte la diversité des prairies présentes sur mon exploitation. J’ai fait évoluer mes pratiques en fonction de chaque type de prairie, pour mieux valoriser la ressource herbagère par mes animaux.

Serge FRANC

éleveur bovin lait AOP Laguiole

Le projet AEOLE nous a apporté une meilleure connaissance de la diversité des prairies permanentes. Il nous donne des éléments concrets pour discuter avec les éleveurs de la complémentarité des prairies sur leur exploitation grâce à l'outil DIAM. Ces éléments originaux interpellent les éleveurs.

Pascale FAURE, Géraldine DUPIC et Clémentine LACOUR

Chambre d'agriculture du Puy-de-Dôme

Les prairies naturelles sont un atout pour notre filière et c’est pour nous l’ADN du Fromage Saint-Nectaire. Le projet AEOLE, dans la suite des projets Prairies AOP et ATOUS, est essentiel pour prendre conscience de la richesse de notre ressource et pour mettre des mots sur des pratiques qui répondent aussi bien aux enjeux agricoles et environnementaux tout en faisant le lien avec la qualité du produit fini. Les outils de diagnostics créés sont un mélange de savoirs qui n’ont pas de limites, ils permettent d’avoir une vue d’ensemble et donc d’imaginer des dispositifs capables d’améliorer la technicité en élevage tout en identifiant les savoir-faire paysans valorisant l’herbe. Le challenge final sera donc d’assurer un transfert jusqu’aux consommateurs afin d’en obtenir reconnaissance.

François PEYROUX

conseiller à l'interprofession du Saint-Nectaire

Actualités

Typologie des prairies du Massif central, jeu sérieux, DIAM... Les livrables du projet AEOLE sont disponibles

Fruit de 4 années de travail, les résultats du projet AEOLE sont en ligne ! Améliorer nos connaissances pour répondre aux défis d'avenir Dans la suite du programme ATOUS Prairies...

Sommet de l'élevage 2019 : salles combles pour les projets du SIDAM

Les projets portés par le SIDAM ont connu un grand succès lors du Sommet de l'élevage 2019, qui a également vu la démarche Valomac Alt. 1886 saluée par le président de...

Partenaires

Le projet AEOLE est porté par le SIDAM en collaboration avec les Chambres d’Agriculture de l’Ardèche, de l’Aveyron, du Cantal, de la Haute-Loire, de la Lozère, du Puy-de-Dôme, la Chambre Régionale d’Agriculture Occitanie, les associations COPAGE et UNOTEC, le Conservatoire Botanique National du Massif central, le Pôle fromager AOP du Massif central et l’INRA.

Il s’insère dans les travaux du Cluster Herbe Massif central.

Il bénéficie de l’appui financier du Ministère de l’Agriculture, du CGET Massif central et de la Région Auvergne-Rhône-Alpes.